. Surestimer .


Humeurs / mardi, novembre 19th, 2019

Et si je m’étais surestimée… en pensant que je pourrais tenir un blog sympa, dynamique, qui se renouvelle…

C’est un peu la grosse question qui me trotte dans la tête depuis plusieurs jours. Et le fait que je vous écrive à 22H37 après avoir bouclé quelques trucs pour le boulot à la maison (ce que je ne fais jamais), un bébé au sein calé entre ma jambe et la table du salon, ma tasse de tisane vide depuis bien 1h30…

Vous voyez le tableau ou je vous fais une description à la Tolkien ?

Bref, je pense souvent à écrire des choses par ici, et puis je ne le fais pas, espérant avoir le temps de faire une jolie photo pour illustrer mon prochain article. En général, je ne prends jamais le temps de faire cette jolie photo et je ne publie rien.

Pourtant, j’aurais pu vous partager les recettes des gâteaux que je fais chaque dimanche depuis le décès de maman parce que ça me fait du bien. Je ne sais pas trop pourquoi mais je ressens le besoin de faire des gâteaux. Alors je répond à ce besoin quasi thérapeutique et je pioche chaque dimanche une nouvelle recette sur le fabuleux site de Cakes in the city.

J’ai déjà fait les sablés bretons, les madeleines, les brioches roulées à la cannelle et les scones. Toutes ont eu un franc succès, que ce soit auprès de mes collègues qui, chaque lundi, sont bien contents d’avoir une gourmandise pour accompagner le café de la reprise, ou après de mon cher et tendre qui se dit que s’il ne fait pas attention, les madeleines vont finir par se transformer en brioche …

Je pourrais aussi vous parler de la toute nouvelle palette d’aquarelle à paillettes que j’ai commandée sur un coup de tête après avoir vu une pub sur insta. Je les ai attendues pendant trois longues semaines avec une certaine appréhension après m’être rendue compte que c’était du made in china. J’avais un peu/carrément les boules sur le coup. Et puis finalement, je suis assez contente du résultat. Ça ne vaut pas mes autres godets Senneliers mais ça n’en a ni la prétention, ni le prix.

J’espère dans un prochain article pouvoir vous montrer un peu par ici mes petits progrès en matière d’aquarelle justement. Je n’ai pas un talent particulier et j’ai commencé très tard, sans compter que je pratique de manière très occasionnelle. Mais l’aquarelle est vraiment mon médium préféré. A une époque, le caractère imprévisible de l’eau dans le pigment était limite un stress. Et puis, à force de rater à vouloir trop en faire puis de réussir sur des coups de chance, j’ai fini par me faire à l’idée que je ne décidais pas toujours de tout. Et que ce n’était pas le drame du siècle.

Aller, on se donne RDV ici dans six mois pour le prochain article qui parlera peut être de peinture, ou pas ?

Non, je vais être optimiste et sans me surestimer, me dire que je repasserai bien avant noël pour vous faire une présentation du calendrier de l’avent que je confectionne pour mini-loup ou du kit de potion et de sorcellerie que je fabrique pour le noël de ma nièce (qui soit dit en passant est surement un peu jeune pour ça…).

A très vite,

Alice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *