Consommer autrement 1 – Les meubles


Do It Yourself, Lifestyle, Non classé / jeudi, janvier 17th, 2019

J’inaugure aujourd’hui ma première série d’articles “Consommer autrement”. J’y parlerai du travail que nous avons engagé à la maison pour réduire notre impact sur la planète en changeant progressivement nos habitudes, et donc en consommant autrement… D’où ce titre… On fait dans l’explicite et pas vraiment dans l’originalité parce qu’en écrivant ces mots, je me demande si ce n’est pas le slogan repris par la grande distribution. Bref !

Au cours des cinq dernières années, nous avons déménagé quatre fois. C’est une bonne moyenne je pense. Outre le fait de vivre dans des appartements successivement plus spacieux, ces déménagements à répétition nous ont aussi permis de faire le tri dans nos possessions et notamment nos meubles. Quand vous vous projetez dans le déménagement et les allers-retours dans les escaliers avec tout votre petit mobilier, l’envie de vendre devient parfois très séduisante. Mais une fois arrivés dans un nouveau cocon, qui plus est, plus grand, nous nous rendons bien compte qu’il faut quand même nous trouver une table basse, une table pour manger, un meuble à chaussure…

A notre arrivée à Toulouse en septembre 2017, plutôt que de foncer chez nos amis Suédois, nous avons décidé de prendre plus de temps et d’essayer de faire nos meubles nous-même. L’idée nous est venue après une rapide étude de la composition, de la qualité, de la provenance des meubles que nous voulions. Attention, l’objet de mon article n’est pas de critiquer le Suédois. On continue à y aller pour certains produits spécifiques et greenwashing ou pas, ils font des efforts. Mais de manière générale, nous voulions des meubles plus propres, émettant moins de COV. Bon, et puis avouons-le, nous avions envie de bricoler !

Nous avions déjà fait une meuble à chaussure à partir de caisses à pommes de mon grand-père mais notre valeur ajoutée s’était limiter à nettoyer et badigeonner les caisses.

Table basse

Nous avons commencé par un projet simple : la table basse en palette. Un classique du DIY. Attention par contre aux traitements de certaines palettes contre les nuisibles : si la palette date d’avant 2010, il se peut qu’elle ait été traité contre les insectes xylophages avec des produits chimiques… Depuis 2010, le traitement des palettes se fait uniquement de manière thermique et je vous renvoie à un bon article du site Vers l’éco-logie ou encore à un article du site Survie Bois Bushcraft pour apprendre à lire le marquage sur les palettes.

Nous avons utilisé deux palettes en exploitant le bois de la deuxième pour :

  • combler les trous de la première et faire un véritable plateau “plein”
  • faire des pieds afin de surélever la table.

Ensuite nous avons acheté des roulettes industrielles et avons protégé la table avec une couche de vernis mat spécial cuisine A+ (nous avons choisi un vernis plus cher mais moins nocifs en termes d’émissions dans l’air). Le coté mat a permis de conserver le caractère rustique du meuble tout en le protégeant des taches de vin, de thé,… de tout.

Table de salle à manger

Pour la table de salle à manger, j’avais déjà quelques modèles en tête. J’ai donc proposé des plans à Nathan à partir de modèles vus sur Pinterest. Nous voulions un beau plateau en bois mais les pièces que nous aimions coûtaient toutes une fortune (vous visualisez le beau plateau en chêne à plusieurs zéros ?). Du coup, nous nous sommes rabattus sur le bois de coffrage. Outre son prix plus qu’intéressant, le gros avantage du bois de coffrage est qu’il n’est pas traité. Pour un peu qu’il vienne de forêts françaises gérées de manière responsable et c’est le carton plein 🙂

Nous voulions un plateau plutôt épais, il nous a donc fallu deux épaisseurs de bois.

Pour les pieds, Nathan a fabriqué une structure en métal. C’était sa première réalisation en soudure à l’arc donc il trouve aujourd’hui que ce n’est pas parfait. Mais moi, j’aime tellement cette table qu’il est hors de question qu’on en change :).

Le meuble télé sans télé

La dernière pièce que nous avons récemment faite, c’est un meuble bas type “meuble TV” sauf que nous n’avons pas de télé…

Encore une fois, j’ai pris des idées sur Pinterest et j’ai proposé des plans à Nathan. Pour ce meuble, nous avons dû choisir des planches plus fines que pour la table afin que leur poids ne les fasse pas fléchir. Pour le pied central, nous voulions quelque chose de discret, Nathan a donc soudé deux “pattes” en métal qui sont la clé de voûte du meuble. En finition, nous avons ressorti notre fameux vernis mat …

La création de chacun de ces meubles nous aura pris du temps mais comparé au bonheur de se dire que ce sont NOS créations, qu’elles sont uniques et surtout qu’elles ne viennent pas d’une usine à “perpette les oies”, on se dit que ça vaut la peine 😉

Belle semaine à tous,

Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *