Valise de maternité

Valise de quoi ?

La valise de maternité c’est ce petit gros énorme bagage que l’on prépare amoureusement qu’en on entre dans son dernier mois de grossesse. Il comporte tout ce qu’il faut pour prendre soin du bout de chou à venir et de la future maman que l’on est.

Pour parler franchement, quand il a fallu que je commence à y penser, c’est devenu une petite prise de tête. Je ne pouvais pas emmener un semi-remorque mais je n’avais pas envie que mon mari fasse des allers-retours pour me ramener les choses manquantes. Et puis je ne savais pas quel type d’habits amener. Des affaires de grossesse ? Oui, mais je n’en avais pas beaucoup alors difficile de faire un bagage qui puisse sagement patienter dans le couloir quand la moitié de son contenu continue à être porté et lavé. Bref, me doutant que cette étape peut aussi être compliqué pour certaines, je vais vous partager le contenu de ma valise sachant que Mini-Loup est né en plein mois de juin à Toulouse (critère météo non négligeable en maternité non climatisée !).

1. L’organisation

Pour que ce soit plus simple et que le Papa arrive à s’y retrouver sans moi, j’ai fais plusieurs bagages : un pour la salle de naissance pour bébé et moi (j’avais mis nos affaires dans des poches en tissus différentes), un pour le séjour de bébé et un pour mon séjour.

2. Sac de salle de naissance

Comme on m’avait dit que le travail pouvait être long, j’avais prévu pas mal de choses qui m’ont finalement été inutiles. Pour autant, si je devais refaire le sac de la salle de naissance, je ferais tout pareil.

On m’avait par exemple conseillé de prendre des goûters pour le papa. Il n’a bu qu’un café en tout et pour tout… La maternité m’avait aussi demandé de préparer la première tenue de bébé. En réalité, nous avons fait du peau à peau non-stop donc Mini-loup a passé sa première journée en couche. Pour la montée en chambre qu’il a faite en berceau, nous l’avons bien couvert avec le draps qui l’avait accueilli à la naissance,une gigoteuse et une petite couverture.

Pour Mini-loup

  • un body manche longue : qui s’ouvre devant taille 1 mois. L’ouverture sur le devant c’est simplement parce que c’est plus facile à mettre et sa évite de trop manipuler la tête et le cou qui ont été très sollicités pendant l’accouchement.
  • un pyjama taille 1 mois : nous aurions pu prendre du naissance pour les deux premiers jours mais le « un mois », s’il était un peu grand, convenait aussi et ça nous évitait d’avoir tout en double.
  • une brassière en laine tricotée par sa grand-mère
  • une paire de chaussons en laine
  • un bonnet (indispensable !!!)
  • une gigoteuse
  • une petite couverture
  • un drap housse taille berceau (40*80 cm)
  • une couche

Pour moi

  • un grand T shirt sombre (qui ne m’a pas servi parce que j’ai finalement eu une péridurale et donc une jolie blouse… En soit, porter mes habits et pas une blouse, c’est un détail dont je me suis profondément moqué sur l’instant alors que ça me tenait très à cœur quand je préparais la valise et que je me projetais le jour J…)
  • une grande serviette de bain sombre (je l’avais prévue dans le cas ou j’arriverais à faire sans péri mais avec bain … je ne m’en suis donc pas servit. La couleur sombre c’est juste pour que les taches ne se voient pas). 
  • un brumisateur d’eau (qui ne m’a pas servi)
  • des lingettes rafraîchissantes pour le visage au cas où je passe ma journée en salle de naissance (je ne m’en suis pas servi, tout est allé trop vite)
  • un stick à lèvre
  • des élastiques à cheveux
  • une paire de chaussettes chaudes (avec l’adrénaline, on a vite froid alors que la maternité est surchauffée !)
  • certaines mamans choisissent aussi d’amener de la musique, des huiles de massages … Tout ce qui peut aider à se sentir bien et qui est compatible avec le lieu de votre accouchement est bon à prendre.

Pour le Papa

  • de l’argent liquide pour les machines à café
  • des gâteaux et des barres de céréales pour prendre des forces
  • un paquet de bonbon pour grignoter
  • une bouteille d’eau
  • son chargeur de téléphone
  • sa tablette
  • tous les papiers nécessaires : dossier médical, carte de groupe sanguin, carte vitale, livret de famille, consentement de la personne de confiance signé…

3. Pour le séjour de bébé

Nous sommes restés 4 jours à la maternité. Les quantités sont donc à adapter si vous souhaitez faire un départ anticipé, ce qui est de plus en plus accepté si vous n’avez pas eu de souci médical lors de l’accouchement.

  • 2 draps housse pour berceau
  • 6 langes : qui nous ont beaucoup servis. Nous en avions deux grands et quatre moyens.
  • 1 paquet de couche 2-5 kg
  • 3 capes de bain et 3 gants de toilette : les gants de toilette ne nous ont pas servis.
  • 8 bodies : 3 en taille naissance et 5 en taille 1 mois.
  • 4 pyjamas : nous aurions du en prendre un ou deux de plus… il suffit d’un pipi surprise au moment de changer une couche et vous êtes bons pour changer totalement bébé. La prochaine fois, j’en prendrais 6.
  • 2 ou 3 brassières en laine : quand un nouveau né passe d’un environnement à 37°C à un environnement à 21°C dans lequel il doit assurer seule la régulation de sa température corporelle, c’est assez brutale comme changement. Il faut donc bien le couvrir pour l’aider dans cette adaptation. D’où les lainages 🙂
  • 1 ou deux jolies tenues : choisissez des tenues faciles à enfiler mais surtout confortables pour bébé, type combinaisons …
  • 1 bonnet : en plus de celui qui était dans le sac de salle de naissance.
  • 2 paires de chaussons et/ou chaussettes : en juin nous avons seulement pris des chaussons à mettre sur ses pieds de pyjamas. Je ne sais pas si je referai pareil la prochaine fois, tout dépends de la saison…
  • 1 seconde gigoteuse, en plus de celle de la salle de naissance
  • du liniment bio
  • des carrés de coton
  • un thermomètre de bain
  • un thermomètre rectal à affichage digital et embout souple
  • un savon liquide de la marque Weleda pour bébé : suite aux différentes lectures que j’ai faites, je pense que j’essaierai de repousser un maximum le premier bain pour notre deuxième bébé. Pour Mini-Loup, ça avait un coté rassurant de donner le bain avec une professionnelle à côté qui nous guidait. Il l’a reçu lors de son 3 ème jour de vie… Maintenant que l’on sait faire, j’aimerai lui donner son premier bain plus tard.
  • des pipettes de sérum physiologique pour nettoyer les oreilles et les yeux. Maintenant que je connais tous les bienfaits du lait maternel et la diversité des usages que l’on peut en faire, je me passerai des pipettes de sérum phy…

4. Pour mon séjour

  • 4 tenues confortables : en été, on aurait tendance à préférer les robes mais on nous oblige en général à porter les bas de contention. Pas très glamour tout ça… Et quand vous venez d’accoucher, vous avez besoin de vous sentir si ce n’est belle, au moins pas trop dégueu. Donc le moindre détail compte… Du coup, j’ai plutôt opté pour les chemises over-size associées à des leggings (vous vous rappelez que je vous avais parlé de leggings post partum ? C’est là que j’en aurais eu besoin…). L’avantage des chemises c’est qu’elles sont confortables puisqu’en coton, permettent d’allaiter facilement et sans que l’on ait l’impression d’être en pyjama 24h sur 24. Choisissez des chemises très grandes pour ne serrer ni la poitrine, ni le ventre et pour qu’elles descendent en dessous des fesses, je vous expliquerai plus tard pourquoi ! Outre les chemises, vous pouvez aussi tabler sur les blouses de maternité et/ou les ensembles débardeur + grand gilet vendus chez Verbaudet ou Envie de Fraise.
  • 4 pyjamas : Pourquoi quatre ? Parce qu’il faut prévoir d’éventuelles taches la nuit du fait des saignements post-partum (j’en parle plus bas). De mon côté, j’avais opté pour le combo gagnant « débardeur d’allaitement ou tshirt oversize + leggings ». S’il fait chaud, vous pouvez troquer le bas contre un short ou un pantacourt. J’avais d’ailleurs acheté un lot de caleçons pour homme taille XL en coton pour me faire des bas de pyjama tout confort. Malheureusement, ils étaient encore un peu petit au niveau de l’élastique de taille qui me gênait.
  • 2 grands gilets : vraiment indispensables d’après moi. Si vous accouchez en été, prenez en quand même, en coton légèrement élastique plutôt qu’en laine par contre.
  • 1 robe de chambre : pour craner avec votre bébé dans les couloirs de la mater ^^
  • 1 paire de tongues : pour sortir de la douche avec les pieds propres 🙂
  • vos bas de contention : vos fidèles amis !!!
  • 2 serviettes de bain sombres + 2 gants de toilette sombres : encore une fois, préférez les sombres pour que les éventuelles taches ne se voient pas trop. Par contre, ne faites pas comme moi et n’emmenez pas des serviettes toutes neuves et lavées une seule fois parce que les miennes ont peluché partout dans ma chambre et ça me rendait folle !!
  • 3 soutiens-gorge d’allaitement : choisissez les le plus tard possible et prenez deux tailles de plus que votre taille de fin de grossesse ! Au pire, ils seront trop grands si votre poitrine ne prend pas tant de volume que ça lors de la montée de lait, au mieux ils seront à la bonne taille mais rien n’est pire qu’un soutien gorge trop petit. Certaines petites poitrines préférerons les brassières d’allaitement. Personnellement, je n’en ai jamais trouvé qui assurent suffisamment de maintien…
  • un ring-sling pour porter votre nouveau né…
  • 1 savon pour les mains : c’est indispensable si ce n’est pas fourni, vous allez passer votre temps à vous laver les mains !
  • Savon + shampoing + gel toilette intime
  • Trousse de toilette : déo, crème de jour, huile de nuit, démêlant et soin cheveux, brumes visage, maquillage… Bref, tout ce qui peut vous aider à vous sentir bien !
  • des culottes filets et/ou des culottes en coton spéciales grossesse (qui ne marquent pas la taille). Si vous choisissez les culottes filets (j’en avais mais ne m’en suis pas servi), ne prenez pas celle du supermarché qui seront mille fois trop petites. Prenez les en pharmacie ou dans une boutique spécialisée grossesse/ puériculture…
  • 1 paquet de protections post partum : aller, on va parler du sujet secret, du truc que seules celles qui sont déjà passées par la connaissent : les lochies ! Si pendant 9 mois vous étiez en joie de ne pas avoir de règles, les quelques semaines qui suivent l’accouchement vous font rattraper tout votre retard d’un coup. En fait, c’est simplement que l’utérus cicatrice et se contracte pour retrouver petit à petit sa taille initiale de clémentine corse … donc il saigne.

La maternité, si elle ne les fournit pas, vous demandera d’apporter des protections post-partum. Il ne s’agit pas de n’importe quelle serviette. D’abord, elles sont faites dans des matières douces qui limitent les risques d’infections dans le cas d’une épisio ou de petites déchirures. Exit donc les protections avec des zones « bleu » hyper-absorbantes en gel comme on en trouve dans les serviettes classiques. Ensuite, ces protections ont des capacités adaptées au flux impressionnant des premiers jours. Je vous rassure, ça se calme vite, en 2, 3 voire 4 jours. Du coup, elles sont de dimensions… impressionnantes… Vous aurez surement l’impression qu’elles se voient sous les vêtements. C’est pour cela que je conseillais plus haut de choisir des tenues qui descendent en dessous des fesses. Même si on ne voit rien, vous serez plus à l’aise !

Comme c’est un sujet qui me stressait, j’avais fait tout une étude sur les différentes marques. J’avais d’ailleurs lu que certaines femmes partaient avec des couches contre l’incontinence pour être tranquille. Je n’en suis pas arrivée là, et l’idée d’avoir le derrière entièrement emballé dans du plastique m’a vite refroidie ^^. Sans tomber dans cet extrême, vous pouvez trouver des choses tout à fait adaptées dans des marques spécialisées :

  • Abena-Frantex Maternity Pads Super : elles sont nickels en termes de composition et super en termes de capacité. J’en avais pris un paquet.
  • Natracare : on les trouve dans les biocoop’ et autres magasins bios.
  • Unyque : Ils proposent un package avec des protections spéciales maternité puis pour les jours suivants la sortie.

Pour en revenir à la valise de maternité, voici la suite …

  • Stick à lèvres.
  • Coussinets d’allaitement jetables ou lavables si vous allaitez.
  • Crème lanoline pour les mamelons sensibles (indispensable si allaitement). J’aurais tendance à compléter avec la crème Castor Equi qui se trouve en pharmacie et aide énormément en cas de crevasse. Par contre, il faut nettoyer le sein avant chaque tétée pour que le bébé n’ingère pas la crème, ce qui n’est pas le cas de la lanoline, sans risque pour le nouveau né. Si jamais les douleurs du début sont trop intenses (il faut le temps que la peau se fasse à l’allaitement), il existe des compresses hydrogel qui soulagent vraiment…
  • Un sac à linge sale, détail logistique non négligeable.
  • Un paquet de mouchoirs.
  • Un tapis de bain : ce n’est, en général, pas fourni et pourtant très appréciable.
  • Vous pouvez aussi prendre votre oreiller avec sa taie si vous voulez vous sentir comme à la maison.
  • Votre coussin d’allaitement.
  • Un masque pour dormir si vous ne supportez pas de dormir avec un peu de lumière.
  • Une veilleuse/une guirlande lumineuse : indispensable pour les réveils nocturnes. Vous verrez que vous n’aurez aucune envie d’allumer l’immonde néon quand il faudra changer la couche de bébé ou le mettre au sein à 4h du matin.
  • Un stylo pour la paperasse
  • Un chargeur de téléphone
  • Un appareil photo
  • Un thermos de thé pour les addicts aux boissons chaudes 🙂
  • Des biscuits, des compotes, des fruits, tout ce qui vous fait envie. Et le papa pourra même vous amener toutes ces choses dont vous vous êtes privées : saumon fumé, … Aucune restriction alimentaire ! Il n’y en a pas avec l’allaitement non plus 🙂 Et puis dites vous que vous venez de mettre au monde un être humain. C’est comme (voire pire) de courir un marathon en termes de dépenses énergétiques. Sans parler de toute l’énergie pompée par vos émotions.
Si je n’avais pas fini le pot avant, je l’aurais glissé dans ma valise ^^

Je pense avoir fait le tour mais il est possible que je revienne par ici compléter et/ou amender quelques points.

Quoique vous mettiez dans votre valise, gardez en tête que vous devez penser à vous et vous faire plaisir. Une fois que votre bébé sera né, il va capter toute l’attention et vous ne serez plus autant sous les feux des projecteurs, pour votre plus grand plaisir ou pas.

Avec les variations d’hormones et la fatigue, mettez toutes les chances de votre côté pour vous sentir bien dans vos baskets et affronter les petites baisses de moral (naturelles et surtout hormonales) avec un peu de recul…

Prenez le temps, si vous en avez besoin, pour vous tartiner le corps de crème, vous maquiller, vous cajoler. Monsieur le Papa en profitera pour montrer qu’il assure en toutes circonstances quand vous êtes absente !

Belle fin de journée,

Alice.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s