Mon expérience du portage

Après vous avoir fait une petite présentation académique du portage et de ses bienfaits, je vais vous partager mon expérience du portage après ces quelques mois d’essais divers. Les moyens de portage, la méthode propre à chacun d’eux,les avantages et les inconvénients, tout va y passer !

Après m’être renseignée sur bénéfices du portage, il était évident que je porterai mini-Loup. Restait à définir comment. J’aimais l’idée de le porter en écharpe mais les nœuds me faisaient peur. Ma sœur m’a alors parlé des anneaux de portage de chez Studio-Roméo.

Il s’agit en fait de deux grands anneaux de jersey de coton bien épais qui permettent de porter un bébé de sa naissance à 12 kg. Sans nœud, ni sangle,ces deux bandeaux s’enfilent de part et d’autre des épaules et bébé est installé au centre.

Nous avons tenté de l’utiliser dès la naissance mais je trouvais que Mini-Loup s’affaissait dedans. Son dos n’était pas assez maintenu à mon goût. N’étant nous-même pas à l’aise en utilisant les anneaux, notre fils devait ressentir notre malaise et n’acceptait pas d’y rester très longtemps.

Nous avons alors abandonné le portage pour la poussette jusqu’à ce que la pédiatre constate que Mini-Loup avait une légère plagiocéphalie à droite (un léger aplatissement de la tête). Nous avons pris quelques séances de kiné et il nous a été conseillé de le porter plutôt que d’utiliser la poussette. IL fallait donc trouver une solution et un système de portage qui nous convienne à tous les deux.

C’est grâce à Instagram et aux mamans que je suis depuis plusieurs mois que j’ai petit–à-petit eu envie d’apprivoiser l’écharpe de portage et tous ces nœuds qui m’effrayaient un peu. Je craignais de malfaire et de faire tomber mon fils… J’ai donc regardé de nombreuses vidéos sur internet. J’ai potassé pendant plusieurs jours. Puis j’ai découvert la superbe marque d’écharpes de portage « Tinge Garden ». Kristina, la créatrice de la marque, dessine toutes les écharpes qui sont ensuite réalisées en Europe. Ce sont de vrais bijoux et les retours des mamans d’Instagram ont suffi à me convaincre. Mes grands-parents m’ont commandé l’écharpe Circus que je recevais quelques jours plus tard. C’est une vraie merveille.

Grâce aux tutoriels en vidéo, j’ai vite maîtrisé l’enveloppé-croisé devant. Et j’ai aussi vite compris que pour le portage, le diable était dans le détail. Il fallait que je me rode… Et il fallait également que Mini-Loup s’habitue à être porté. Tout cela s’est passé en plein été et les températures Toulousaines ne nous ont malheureusement pas trop permis de sortir en écharpe. Nous faisions quelques balades, le soir seulement. En journée, j’essayais de le mettre en écharpe au moins une fois, même pour quelques minutes.

A force de répétition, Mini-Loup s’est adapté et a de mieux en mieux supporté de rester immobile. De mon côté, j’ai vraiment amélioré ma technique et j’ai commencé à maîtriser ce moyen de portage.

Quand Mini-Loup a eu 3 mois, le portage devant, face à moi, a commencé à l’agacer. Il voulait regarder dans tous les sens, profiter du paysage et découvrir son environnement.

J’ai donc ressorti les anneaux de Studio Roméo pour alterner avec l’écharpe, à chaque retour de la crèche.Finalement, les anneaux se sont révélés être un bon moyen de portage d’appoint pour de courtes distances. J’ai pu sortir un des bras de Mini-Loup pour faciliter son observation du terrain et nous avons tous les deux jugé cela confortable.

Seulement, avec les semaines,sont arrivés les kg et j’ai trouvé que même pour nos petits trajets, les anneaux se détendaient trop. Mini-Loup était porté trop bas. Comparé à l’écharpe, le maintien des anneaux était moins adapté à sa physiologie, aussi pratiques soient-ils.

Je savais que l’on pouvait porter dans le dos pour adapter le portage aux petits curieux et même de côté avec une écharpe ou un sling. Mais là, j’avais besoin d’aide. Je voulais d’une part valider que ce que je faisais jusqu’à présent était bien et je voulais aussi découvrir d’autres possibilités de portage : dans le dos, sur la hanche…

J’ai donc fait appel à Céline Salaün des Bébés Bohèmes à Toulouse. Céline est formatrice de portage formée à l’AFPB (Association Française de Portage des Bébés – oui, oui, ça existe) mais elle est également formée au massage des bébés. Elle a créé Les Bébés Bohèmes en 2010 et propose différents cours sur le portage, le sommeil et les massages.

Céline est venue à la maison pour un cours individuel de 2h (50€) et je ne regrette pas d’avoir fait appel à elle. Nous avons pu revoir ensemble les basiques du portage, apprendre des positions pour allaiter et apprendre le portage dans le dos. Avec le recul, je pense que j’aurais dû suivre ce cours plus tôt et je ne peux que conseiller à toute personne qui veut s’initier au portage de commencer par bénéficier d’une leçon de ce type (c’est une bonne idée de cadeau de naissance !).

Après l’atelier, j’ai fait l’acquisition d’un sling en jacquard de chez Hoppediz (c’est une marque Allemande). Le sling c’est une bande de tissu qui forme une poche grâce à deux anneaux en métal qui permette le réglage. Je l’utilise quasiment tous les jours pour faire la cuisine avec Mini-Loup ou pour les balades.

A l’avenir, j’aimerai essayer les portes-bébés physio de chez Je Porte Mon Bébé. Ils ont récemment sorti un nouveau modèle, le Hoodie Carrier,qui m’a l’air très confortable. Ça permettrait au papa de porter Mini-Loup (je crois que les nœuds, ce n’est pas trop son truc).

Aujourd’hui, j’utilise donc en priorité le sling et l’écharpe de portage. Le sling pour les petits trajets et les trajets maison/voiture, les urgences (quand il faut installer Mini-Loup rapidement) et les tâches quotidiennes pour un portage de courte durée (moins d’une heure).

L’écharpe, je l’utilise tous les jours pour aller à la crèche mais également pour les journées shopping et pour les randonnées.

Nous aimons beaucoup marcher avec mon mari et dès les premières semaines de Mini-Loup, nous avons repris la randonnée. D’abord avec de courtes balades (à 1 mois)  puis avec des marches de plus en plus longues jusqu’à faire des sorties de 4h en forêt (à 4 mois). Au-delà de 4 heures, Mini-Loup commence à s’agacer. Il faut dire qu’on a en général deux heures de route avant d’atteindre les départs de randonnées dans les Pyrénées. Quand on met tout bout à bout, c’est beaucoup de temps immobilisé pour un bébé qui n’a qu’une envie, celle de gigoter et de ramper.

Pour résumer, voici un petit récapitulatif des moyens de portage que j’ai, de leurs avantages et de leurs inconvénients.

1. Les anneaux de Studio Roméo 

Utilisation : Deux bandeaux qui s’enfilent de part et d’autre des épaules. Alternative aux écharpes et aux portes bébés.

Composition : 100% coton et certifié OEKO-TEX 100. Le tissu est extensible.

Prix : 79€ pour le modèle noir uni.

Avantage (d’après moi):

  • Pas de nœud ni de sangle.
  • Très faibles encombrement -> pratique pour les vacances, pour aller à la plage …
  • Très rapide d’installation.

Inconvénients (encore une fois, ce n’est que mon avis):

  • Le tissu se détend beaucoup à mon gout.
  • Les positions de portage sont limitées.
  • Pour les nouveaux nés, le maintien ne me parait pas suffisant, notamment au niveau de la nuque. J’avais toujours besoin d’avoir une main sur mon bébé à chaque fois que je bougeais car l’élasticité du tissu ne me donnait pas un sentiment de sécurité.

2. L’écharpe tissée 

Utilisation : il existe une grand diversité de nouage qui permettent de porter devant, dans le dos, sur le coté, en allaitement. La maîtrise de ces nœuds se fait avec l’expérience et il me parait important de se former pour ne pas faire d’erreur.

Composition : 100% Coton certifié OEKO-TEX 100. Les tissus des écharpes Tinge Garden sont réalisés dans des filatures européennes (Italie,Grèce, …) La spécificité des écharpes tissées réside justement dans la technique de tissage qui permet au tissu de travailler parfaitement pour respecter la physiologie et la morphologie du bébé. En fonction des écharpes choisies, les tissus sont plus ou moins épais. Ma Circus de Tinge Garden fait 280g/m² je crois, ce qui est relativement épais. Il faut savoir que plus le tissu est épais, plus il assure un maintien ferme et plus il est lourd et sportif à nouer. Par contre, plus le tissu est fin, plus il répond avec précision (éviter d’utiliser un tissu trop précis quand on débute). Il faut donc trouver un compromis entre maintien, facilité de nouage et précision.

Prix : Entre 150€ et 230€ chez Tinge Garden. Le prix varie en fonction du tissage, de la collection et des dimensions de l’écharpe (il existe différentes tailles). Ces écharpes sont pour moi de petits bijoux et ça représente un certain budget, je suis d’accord. Il existe d’autres marques d’écharpes plus abordables mais je ne peux pas vous en parler parce que je n’ai que celle de Tinge Garden. C’est là qu’une formatrice en portage peut être de très bon conseil pour vous aider à choisir 🙂

Avantage (d’après moi):

  •  Permet de porter sans limite de temps.
  • Permet une diversité de positions (portage ventrale, dans le dos, sur le côté, …).
  • Permet une multitude de nouage pour s’adapter aux préférences et à la morphologie du bébé et du porteur.
  • Assure un maintien bien ferme du bébé.
  • Une fois les nœuds de base maitrisés, l’installation est assez rapide.

Inconvénients (encore une fois, ce n’est que mon avis):

  • L’épreuve des nœuds peut faire peur.
  • Un peu plus encombrant que les bandeaux ou qu’un sling.
  • Nécessite de s’entrainer et de respecter un certain nombre de règles de sécurités pour un portage de qualité. Le diable est dans le détail.

3. Le sling

Utilisation : Portage sur le ventre ou sur le côté. Permet également des positions d’allaitement

Composition : 100% Coton certifié sans produits nocifs. Le tissu de mon sling en jacquard est plus fin que celui de l’écharpe.

Prix : Entre 30€ et 120€ en fonction de la marque et du modèle. Mon sling Hoppediz m’a coûté 60€.

Avantage (d’après moi):

  • S’installe très rapidement et ne nécessite pas la réalisation de nœuds
  • Ajustement très simple.
  • Très compact (se glisse facilement dans un grand sac à main)
  • Assure un bon maintien du bébé.
  • Le portage sur la hanche permet de répondre aux besoins de découverte du bébé.
  • le portage ventrale est plutôt confortable pour les tout petits bébés et la faciliter d’utilisation du sling permet aux débutants et tout jeunes parents de porter dès la maternité. Pour le prochain, le sling sera dans ma valise de maternité, c’est une certitude

Inconvénients (encore une fois, ce n’est que mon avis):

  • Le portage asymétrique peut parfois être fatiguant et inconfortable.
  • Le portage sur la hanche n’est pas compatible avec tous les manteaux de portage (pour porter en hiver).
  • A ma connaissance, ne permet pas de porter dans le dos.

Bientôt, je pourrais peut être rajouter le Hoodie Carrier à cet article 🙂

En complément de tout ça, voici une liste des chaines Youtubes et comptes Instagram qui m’ont bien aidée :

Je vous souhaite une belle fin de journée et j’espère que cet article vous aura été utile.

Alice.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s